Bienvenue!

Découvrez la Paroisse de Plessisville

Située au pied des Appalaches, à moins de 20 km de l’autoroute 20, la Municipalité de la Paroisse de Plessisville est l’endroit tout désigné pour profiter de la tranquillité de la campagne sans renoncer aux attraits de la ville.

Encensée pour la qualité de ses services et la variété de ses loisirs, la Municipalité de la Paroisse de Plessisville est l’endroit tout désigné pour les familles désirant s’établir au Centre-du-Québec.

Ses citoyens peuvent s’épanouir sur un territoire où l’éventail des propriétés convient pratiquement à toutes les bourses et où les entrepreneurs sachant faire preuve d’initiative peuvent faire grandir leurs affaires.

Reportage sur la Paroisse de Plessisville

La Paroisse de Plessisville, votre espace de possibilités!

 

Avec ses 2712 résidents, la Municipalité de la Paroisse de Plessisville est la troisième municipalité la plus populeuse de la MRC de L’Érable, derrière la Ville de Plessisville et la Ville de Princeville.

D’une superficie totale de 141,10 km2, la Municipalité de la Paroisse de Plessisville se caractérise d’abord par ses secteurs agricole, acéricole et forestier qui occupent 80 % du territoire.

Nous y retrouvons divers commerces de détail et des services en tout genre, des entreprises de transformation agro-alimentaire, de production agricole, de foresterie et de transport.


Histoire

 


Croix située au 800 rue Saint-Calixte à Plessisville dans le Centre-du-Québec

À l’origine, un canton nommé Somerset

Le canton de Somerset est érigé depuis 1804 et quelques chasseurs se sont déjà aventurés dans sa forêt, mais il faut attendre l’automne 1835 pour que Jean-Baptiste Lafond et son fils décident de s’y établir.

L’homme, originaire de Baie-du-Febvre, jette son dévolu sur ce qui deviendra le 30e lot du 8e rang et y défriche la terre en attendant que son épouse, née Marguerite Poirier, et leurs huit enfants viennent le rejoindre au printemps 1836.

Bien vite, ils sont suivis par plusieurs nouveaux colons, provenant en grande majorité de Saint-Grégoire, Bécancour et Gentilly, qui prennent des terres dans les 8e, 9e, 10e et 11e rangs.

Fort de ses deux cents et quelques familles, la paroisse Saint-Calixte-de-Somerset ouvre ses registres en 1840 et est officiellement constituée le 6 juillet 1848. Un premier curé résident entre en fonction en 1850.

Le 27 avril 1855, la municipalité de village de Plessisville est créée en l’honneur de Monseigneur Joseph-Octave Plessis, évêque de Québec au début du XIXe siècle. Elle devient ville le 10 février 1955.

Le 1er juillet 1855, c’est au tour de la municipalité du canton de Somerset-Sud d’être constituée autour du village. Elle devient la municipalité de la Paroisse de Plessisville en 1946.

Photo : Croix située au 800 rue Saint-Calixte à Plessisville dans le Centre-du-Québec.